Les RP sont-elles accessibles aux start-up et PME ?

Actualités > Les RP sont-elles accessibles aux start-up et PME ?

Une start-up a-t-elle les moyens de se payer une campagne de relations presse ? Une PME a-t-elle suffisamment d’actualité à raconter pour intéresser les journalistes ? Deux questions auxquelles start-up et PME répondent parfois par la négative par manque de connaissance en RP. En effet, les relations presse s’adressent aussi aux start-up et aux PME en quête de notoriété et reconnaissance.

Une visibilité médiatique bien ciblée est un bon moyen pour attirer de nouveaux clients et/ou les fidéliser. Elle permet de se faire repérer par d’éventuels investisseurs et partenaires business. Surtout, en vous exposant dans les médias, vous vous positionnez sur votre marché et devenez influent…

Sans oublier que les journalistes restent les meilleurs influenceurs. Les retombées médiatiques apportent une crédibilité et une légitimité à votre activité et votre entreprise. (voir notre article : 5 raisons de faire des relations presse)


Les RP, un budget beaucoup plus accessible que la publicité

La publicité est à raison le premier levier de communication auxquelles pensent les start-up pour se faire connaître. Si elle peut parfaitement compléter une campagne de relations presse, une campagne publicitaire coûte néanmoins plutôt chère… et est de fait moins accessible aux petites entreprises aux budgets de communication limités.

C’est pourquoi, en attendant de lever des fonds, la majorité des start-up se ruent sur la communication digitale, plus accessible que les canaux classiques, tels que la radio, la télévision et le print. Mais même sur le digital, l’achat d’espace et l’investissement dans google adwords représentent un coût non négligeable. Au final, les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin, Tweeter) s’imposent comme le canal de communication des start-up et des PME aux moyens modestes…

Loin de s’opposer à ces moyens de communiquer, les relations presse permettent d’acquérir une notoriété et de positionner son image avec un budget raisonnable.

En effet, le coût d’une campagne de relations presse peut démarrer à partir de 1000 euros par mois, en fonction des médias ciblés. Sachant qu’une campagne doit durer entre trois et six mois pour garantir des résultats suffisants et vous donner de la visibilité. Les relations presse s’inscrivent sur le long terme. Un communiqué de presse doit être relancé auprès de dizaines de journalistes pour assurer des retombées médiatiques qui répondent à vos objectifs.


Les RP, la bonne info aux bons journalistes au bon moment

Pour avoir une chance d’intéresser les journalistes, il n’y a qu’une seule solution : leur transmettre de l’information avec de l’actualité.

Un communiqué de presse ne reprendra jamais votre plaquette de présentation qui fait la promotion de vos services. Le journaliste a besoin de faits d’actualité pour informer son auditoire. Une start-up a-t-elle assez de matière à raconter ? Tout dépend de son positionnement, de son innovation, de ses projets… Il ne suffit pas d’être unique au monde pour intéresser un média. Il faut que votre info corresponde à sa ligne éditoriale.

C’est en cela que votre attaché de presse doit vous accompagner à affiner vos messages en fonction de vos objectifs et de vos cibles. On ne va pas transmettre les mêmes informations à la presse spécialisée de votre secteur qu’à un média grand public par exemple. Un bon attaché de presse sait déceler l’actualité dans votre activité. Il vous aide à mettre en lumière votre originalité, en quoi vous apportez une solution à une problématique, etc.

A titre d’exemple, une start-up n’est pas obligée de communiquer sur une levée de fonds pour paraître dans les Echos.

Une histoire atypique, un recrutement dans un cadre original peuvent aussi intéresser un journaliste. Comme ce fut le cas avec la start-up SiteW, installée en pleine campagne dans le Cantal et qui se développe tant en France qu’à l’international : Start-up à la campagne : comment SiteW attire des talents près d’Aurillac

Ou encore avec aquama, la solution de nettoyage écologique, que la journaliste a retenu pour son aspect innovant.  Aquama, la solution écologique qui désinfecte à l’eau et au sel

Alors, prêts à oser faire l’actu ?

Agence Osactu – news@osactu.com

Laissez un commentaire





Lire aussi

Covid: WIZBII lance des E-Job Dating entièrement digitalisés

Une nouvelle initiative en matière de recrutement est née avec WIZBII et ses premiers « E-Job Dating ». A la ...

5 raisons de faire des Relations Presse

Tout le monde veut communiquer ! Mais tout le monde n’est pas prêt à prendre la parole dans les ...

Retail : VEERTUS permet d’éviter l’essayage

La start-grenobloise VEERTUS a mis au point un assistant de shopping personnel intelligent, et met gratuitement son application ...
Logo Home Osactu

9 RUE CURIE - 69006 LYON - 07 50 61 70 41

Réalisation KANU